OHADA / GUINEE / Compte rendu du lancement de l'animation juridique initiée par l'Association des Juristes en Action pour le Droit (AJAD / Club OHADA Guinée)

Publié le par Yaya Bangoura

Compte rendu du lancement de l'animation juridique initiée par l'Association des Juristes en Action pour le Droit (AJAD / Club OHADA Guinée) / Conakry le 17 avril 2015

Compte rendu du lancement de l'animation juridique initiée par l'Association des Juristes en Action pour le Droit (AJAD / Club OHADA Guinée) / Conakry le 17 avril 2015

Le vendredi 17 avril 2015 s'est tenue à l'espace BLUEZONE (Conakry - Guinée) le lancement de l'activité dénommée « Animation juridique », initiée par l'AJAD/Club OHADA Guinée. Le thème de cette première séance était sur « LE TRAVAILLEUR FACE AU CONTRAT DE TRAVAIL ».

La Formation a démarrée à 15h30 par un discours introductif de Monsieur Momoya SYLLA, président de l'AJAD / Club OHADA Guinée et Co-animateur du thème. Monsieur SYLLA a commencé par un remerciement des responsables de BLUEZONE pour l'accueil de l'activité suivi d'une présentation de l'ONG AJAD et d'un mot de bienvenue aux participants.

Après cette introduction, le président de l'AJAD / Club OHADA Guinée, MonsieurMomoya SYLLA, en tant qu'animateur a présenté, le contexte de la formation, les formateurs (lui-même et Monsieur Sekou TOUNKARA, membre du bureau exécutif de l'AJAD), et la méthode pédagogique.

L'importance de cette formation s'explique doublement. D'abord, elle porte sur un thème qui permet aux participants de comprendre la réglementation du contrat de travail en République de Guinée : Les différents textes applicables, les droits et obligations du salarié dans un contrat de travail, les éléments à prendre au sérieux par le salarié tant au moment de la négociation, de la conclusion, de l'exécution, de la modification ou de la rupture de son contrat de travail. Ensuite, la gestion pratique du contrat de travail par le salarié dans le respect strict de la loi, tels la procédure à suivre pour un recours devant l'employeur, les autorités administratives ou judiciaires, ou encore l'exercice de ses droits (respect du préavis par exemple en cas de démission).

​OHADA

Publié dans Guinée, Ohada

Commenter cet article